Pappardelle de courgette à la crème de lentilles corail

Aujourd’hui, nous avons cuisiné un plat très bon en suivant notre inspiration ! C’était des pappardelle de courgette, avec une crème aux lentilles corail et au colombo, et un parmesan d’amandes (accompagné de quelques falafels) :

Pour pouvoir le refaire, voici quelques indications, mais avec des proportions approximatives, car nous n’avons rien mesuré…

Ingrédients

  • Une grosse courgette, à couper en lamelles très fines à la mandoline pour former des pappardelle (ou à râper en spaghettis !)

Pour la crème (on en a fait beaucoup plus que nécessaire, mais comme c’est bon, ce n’est pas grave s’il en reste !) :

  • Lentilles corail (environ 500 g)
  • 20 cl de crème de coco
  • Lait de coco-riz (20 cl ?)
  • Colombo (1 cac environ)

Pour le parmesan d’amandes :

  • Poudre d’amandes (4 cas environ)
  • Ail en poudre (1/2 à 1 cac ?)
  • Oignon en poudre (1 grosse cac ?)
  • Levure de bière (1 cas ?)
  • Sel

 

Préparation

Faire cuire les lentilles corail dans pas mal d’eau salée. A mi cuisson, ajouter la crème de coco et le colombo. Quand les lentilles sont bien cuites, mixer avec le lait de coco, et ajouter de l’eau si besoin, pour obtenir une crème avec la consistance souhaitée (en refroidissant, la préparation prend et devient plus épaisse !)

Râper finement la courgette dans la longueur avec une mandoline, pour obtenir des tranches de quelques millimètres d’épaisseur. Recouper ensuite les tranches en deux bandes moins larges. Faire cuire quelques minutes dans l’eau bouillante, puis égoutter.

Pour le parmesan, mélanger / mixer ensemble tous les ingrédients.

Servir les courgettes, napper généreusement de crème de lentilles et saupoudrer de parmesan ! Délicieux !

Publicités

Gâteau noix et pépites de chocolat

Ça fait bien longtemps que je n’ai pas noté de nouvelles recettes, et pourtant, j’en ai essayé beaucoup, et plusieurs attendent d’être notées pour ne pas être oubliées ! En voici une, essayée il y a quelques mois :

Ingrédients : 

  • 250 g de farine (blé ici)
  • 200 g de sucre complet
  • 100 g de pépites de chocolat noir
  • 1/2 sachet de levure
  • 150 g de noix réduites en poudre (mais c’est meilleur s’il reste des petits morceaux !)
  • 40 cl de lait végétal, soja par ex
  • 65 g d’huile neutre (tournesol ou coco désodorisée)
  • 3 pincées de sel
  • 2 « œufs » avec le substitut d’œuf MyEy, à diluer dans le lait végétal (facultatif)

Pour un glaçage, facultatif :

  • 100 g de chocolat noir dessert
  • 10 cl environ de lait végétal

 

Préparation : 

Mélanger farine, levure, sucre et sel. Mixer les noix, puis ajouter à la préparation et bien mélanger. Ajouter l’huile et le substitut d’œuf, puis le lait petit à petit, et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène. Ajouter enfin les pépites de chocolat et mélanger. Placer dans un moule à gâteau et faire cuire 30 à 45 minutes à 180°C.

Pour le glaçage, faire fondre le chocolat à feu très doux avec le lait végétal en mélangeant, puis étaler sur le gâteau démoulé. Décorer avec des cerneaux de noix, et laisser refroidir.

Bonne dégustation !

Gâteau banane chocolat

J’ai trouvé sur le site Saveurs Végétales la recette de délicieux muffins à la banane, dont nous nous sommes régalés ! En plus ils sons sans gluten.

On peut aussi faire cette recette en version gâteau à partager, c’est tout aussi bon. Ma version n’est pas 100 % sans gluten, car je remplace l’association jus de citron + bicarbonate de soude par de la levure chimique, qui contient un peu de blé.

Ingrédients (pour 1 gâteau) : 

  • 260 g de farine de pois chiche
  • 175 g de sucre complet
  • 85 g de poudre d’amande
  • 1 cuillère à café bombée de vanille en poudre
  • 5 g de levure chimique
  • 175 ml de lait végétal
  • 75 g d’huile neutre (tournesol ou coco désodorisée par exemple) (recette de base pour les muffins : 85 g)
  • 40 g de purée d’amande blanche
  • 350 g de bananes bien mûres (poids une fois épluchées)
  • 90 g de pépites de chocolat
  • 1 pincée de sel

Préparation : 

Mélanger d’un côté les ingrédients secs (farine, sucre, poudre d’amande, vanille, levure), de l’autre les ingrédients humides (lait, huile, purée d’amande, bananes). Puis mélanger les deux préparations. Quand la pâte est bien homogène, ajouter les pépites de chocolat et remuer à nouveau.

Disposer la pâte dans un moule recouvert de papier sulfurisé, et faire cuire pendant 30 minutes à 180°C

C’était tellement bon qu’on a tout mangé sans que j’aie eu le temps de prendre une photo ! ^^

Pâte à tarte ou quiche

Voici une recette de ma grand-mère pour faire de super pâtes à tarte ou quiche ! Et avec des variantes sans gluten !

Quiche

Ingrédients

  • 250 g de farine
  • 1 petite pincée de sel (ou 3 pincées pour une quiche salée)
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude (ou 1/2 paquet de levure chimique)
  • 10 cl d’huile (olive, ou tournesol ou coco pour une version sucrée)
  • 10 cl d’eau chaude
  • 2 cuillère à soupe de sucre complet, pour une tarte sucrée

Préparation

Mélanger tous les ingrédients secs (farines, sel, bicarbonate, sucre) dans un saladier. Ajouter l’huile. Ajouter l’eau chaude en une seule fois, et vite mélanger. Mélanger grossièrement avec une cuillère, mais pas longtemps car la pâte deviendrait élastique : après avoir mis l’eau chaude, juste amalgamer les ingrédients et former une boule de pâte.

Etaler la pâte directement sur une feuille de papier cuisson adaptée à la taille du moule (c’est beaucoup plus facile pour mettre la pâte dans le plat, et c’est indispensable pour les variantes sans gluten car la pâte est plus friable).

Variantes et farines :

  • Tarte sucrée sans gluten :
    • 60 g de châtaignes, 70 g de riz complet, 60 g de millet et 60 g de soja
    • 100 g de châtaignes, 100 g de soja et 50 g de sarrasin : forte en goût avec la châtaigne
  • Quiche salée sans gluten :
    • 85 g de soja, 65 g de lentilles, 50 g de sarrasin et 50 g de riz
    • 75 g de sarrasin, 65 g de lentilles, 60 g de soja et 50 g de riz : parfait pour une quiche poireaux, champignons et tofu fumé !

Et on peut varier à l’infini, avec aussi farine de maïs, pois chiches, petit épeautre…

Pour cuire la pâte à blanc, ou pour une pâte plus sablée, mettre 12 cl d’huile au lieu de 10.

Gâteau d’automne

Pour se réchauffer les papilles, voici un gâteau d’automne, aux poires, pommes, noisettes et chocolat. Miam ! (Encore une recette inspirée de la super génoise)

Gâteau d'automne

Ingrédients

  • 325 g de farine (blé T 65 ici, je n’ai pas encore essayé de variante sans gluten, car je voulais être sûre que mon gâteau gonfle bien)
  • 200 g de sucre complet (on a essayé avec 175 g de sucre, mais il en manquait un peu : 200 g c’est bien, testé et approuvé !)
  • 100 g de pépites de chocolat
  • 1 cas de bicarbonate de soude
  • 3 pincées de sel
  • 1 cac de cannelle
  • 50 g d’huile de tournesol
  • 30 cl de lait de soja
  • 15 cl d’eau
  • 25 ml de vinaigre de cidre (pour faire lever la pâte, avec le bicarbonate). On peut remplacer par du jus de citron.
  • 1/2 cac d’extrait de vanille
  • 2 poires
  • 2 pommes
  • 2 grosses poignées de noisettes (à faire griller avant pour plus de saveur !)

Préparation

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs. Dans un autre, mélanger les ingrédients mouillés, puis incorporer au mélange sec. Bien homogénéiser.

Couper les fruits en petits morceaux (en laissant la peau s’ils sont bio), en gardant quelques fines lamelles de pommes pour décorer. Réserver.

Huiler un moule à gâteau. Puis déposer un peu de pâte au fond, et par dessus disposer les fruits et les noisettes. Recouvrir de pâte, et déposer les lamelles de pommes dessus.

Faire cuire à 180°C pendant 45-50 minutes.

Forêt noire

Voici une nouvelle recette qui s’inspire de cette génoise, décidément bien utile ! Nous avons voulu faire une forêt noire, ce gâteau s’en rapproche beaucoup, mais il y a encore quelques recherches à faire pour perfectionner la recette.

Forêt noire     Forêt noire part

Ingrédients

Génoise au chocolat :

– 325 g de farine T65

– 200 g de sucre complet

– 1 sachet de levure chimique

– 1 cuillère à café rase de bicarbonate de soude

– 3 pincées de sel

– 40 g de cacao en poudre

– 50 g d’huile de coco

– 30 cl de lait de soja

– 15 cl d’eau

– 25 ml de jus de citron

Crème chantilly coco :

– 200 ml de lait de coco

– 30 g de sucre complet

– 1 sachet de « chantibio », pour battre une crème en chantilly

– 75 g de tofu soyeux

Garniture : 300 g de confiture de cerise

Nappage :

– 100 g de chocolat à 55 %

– 15 cl de lait de soja

 

Préparation

Pour la génoise chocolatée :

Mélanger les ingrédients secs dans un grand saladier, et les ingrédients humides dans un autre. Incorporer le mélange liquide aux ingrédients secs en mélangeant bien. Puis huiler un moule à gâteau, y disposer la pâte, et faire cuire 35-40 minutes à 180°C. Une fois cuite, laisser la génoise refroidir.

Pour la crème chantilly coco :

Battre vivement le lait de coco avec le sucre et le chantibio (dans notre essai, ça n’est pas bien monté en chantilly, je pense que le lait n’était pas assez homogène : à réessayer avec de la crème de coco, ou d’amande). On a ajouté ensuite du tofu soyeux pour rendre la crème plus onctueuse et épaisse, mais ce n’est peut-être pas nécessaire si la chantilly est bien montée avant.

Montage :

Couper la génoise en 2 dans la hauteur (ou en 3 si elle est suffisamment épaisse). Sur la base de génoise, disposer la confiture de cerise en couche généreuse, puis la chantilly. Recouvrir avec la deuxième partie de la génoise. Pour le nappage, faire fondre le chocolat avec le lait de soja, puis napper le gâteau. Laisser prendre le chocolat quelques instants.

Puis déguster ! Nous avons tout mangé, c’était vraiment très bon !

NB : Si la génoise était plus moelleuse et aérée, elle pourrait monter davantage, ce qui permettrait de faire plus de couches. A réessayer aussi avec des variantes pour la chantilly.

Restaurants végétariens à Bruges

Nous avons passé quelques jours à Bruges récemment, et voici un petit retour sur les restaurants végétariens que nous avons essayés :

Réliva : notre coup de coeur. Voir leur site, la critique sur TripAdvisor et sur Happy Cow.

Un restaurant qui sert aussi de la viande, mais qui a un menu entièrement vegan (et qui sait ce que c’est, donc !), et 3 plats végétaliens à la carte. Cuisine délicieuse, légumes savoureux. Nous avons pris :

entrées : gaspacho tomate-concombre ; spaghettis de courgette crue avec sauce aux poivrons rouges grillés

plats : gratin d’aubergines et de courgettes, avec sauce tomate façon pesto rosso et pesto d’herbes fraîches (bien assez citronné mais bon !) ; choux fleur, pois chiches, champignons portobello grillés et quinoa dans une sauce au lait de coco et curry

desserts : mousse crémeuse crue au chocolat à base d’avocat ; cheesecake cru aux fruits rouges

 

De Bühne : ils n’ont pas de site, mais ont de bonnes critiques sur TripAdvisor.

Un restaurant bio qui sert de la viande et a un menu végétarien (mais pas vegan, il y a beaucoup de fromage et de crème), avec plusieurs plats au choix. Les légumes et les fruits étaient vraiment délicieux, ils avaient le goût de légumes du jardin et de fruits sauvages, préparés assez simplement, ça valait le détour !

Nous avons pris :

amuses-bouche : petits croquants au fromage

entrées : velouté d’épinard et ses croûtons aux amandes ; salades de fèves aux champignons, roquette et parmesan

plats : cannellonis épinards champignons ; 3 légumes farcis (tomate, champignon, courgette) et beignets d’aubergine accompagnés de légumes vapeurs

dessert (1 seul dessert proposé au menu) : petits choux et crème glacée vanille avec des fruits rouges frais (mûres, cassis, groseilles, myrtilles)

 

Bhavani : voir leur site, la critique sur Happy Cow ou sur TripAdvisor.

Restaurant indien qui propose un menu végétarien avec un choix de plats intéressants. La carte précise quand il n’y a pas de produits laitiers ou pas de gluten. Cuisine savoureuse et copieuse.

Nous avons pris :

amuses-bouche : bâtonnet de fromage indien (paneer) en beignet dans une sauce pimentée

entrées : pakoras (beignets de légumes, vraiment délicieux) et sortes de pains de riz vapeur dans une soupe aux épices

plats : caviar d’aubergine et curry de pois chiches, servis avec du riz nature et du riz aux épices, un dhal de lentilles, une salade d’oignons rouges et crudités, un nan nature et un nan à l’ail

 

(Vegetarisch Eethuis) De Bron : voir leur site, la critique sur Happy Cow ou sur TripAdvisor

Restaurant macrobiotique végétarien, qui propose une assiette du jour, une soupe du jour, des jus… Cuisine simple mais pas mal.

Nous avons pris :

Grande assiette composée : spaghettis au pesto rosso, riz complet, épinards en béchamel, haricots plats, salade de pommes de terre et choux fleur, salade verte, beignets de tomate, carottes vapeur aux herbes

 

– Frituur Veggie Eetboetiek Royal : voir leur site, critique sur Happy Cow ou sur TripAdvisor

Vente à emporter de burgers, frites, sandwichs et autres junk food. Un grand choix de plats végétariens, dont plusieurs vegan. Vend aussi de la viande. Fait des frites non cuites dans la graisse animale. Tarifs très bas, mais burgers petits (nous en avons mangé pour un encas, mais pour en faire un vrai repas, il faut prendre plusieurs plats si on a bien faim). Portions de frites généreuses. Quelques spécialités originales, plutôt bonnes.

Nous avons pris :

2 burgers végétaliens, un avec une galette aux légumes d’été, l’autre aux noisettes épinards, et des frites. La mayonnaise vegan n’était pas terrible.