Gâteau banane chocolat

J’ai trouvé sur le site Saveurs Végétales la recette de délicieux muffins à la banane, dont nous nous sommes régalés ! En plus ils sons sans gluten.

On peut aussi faire cette recette en version gâteau à partager, c’est tout aussi bon. Ma version n’est pas 100 % sans gluten, car je remplace l’association jus de citron + bicarbonate de soude par de la levure chimique, qui contient un peu de blé.

Ingrédients (pour 1 gâteau) : 

  • 260 g de farine de pois chiche
  • 175 g de sucre complet
  • 85 g de poudre d’amande
  • 1 cuillère à café bombée de vanille en poudre
  • 5 g de levure chimique
  • 175 ml de lait végétal
  • 75 g d’huile neutre (tournesol ou coco désodorisée par exemple) (recette de base pour les muffins : 85 g)
  • 40 g de purée d’amande blanche
  • 350 g de bananes bien mûres (poids une fois épluchées)
  • 90 g de pépites de chocolat
  • 1 pincée de sel

Préparation : 

Mélanger d’un côté les ingrédients secs (farine, sucre, poudre d’amande, vanille, levure), de l’autre les ingrédients humides (lait, huile, purée d’amande, bananes). Puis mélanger les deux préparations. Quand la pâte est bien homogène, ajouter les pépites de chocolat et remuer à nouveau.

Disposer la pâte dans un moule recouvert de papier sulfurisé, et faire cuire pendant 30 minutes à 180°C

C’était tellement bon qu’on a tout mangé sans que j’aie eu le temps de prendre une photo ! ^^

Forêt noire

Voici une nouvelle recette qui s’inspire de cette génoise, décidément bien utile ! Nous avons voulu faire une forêt noire, ce gâteau s’en rapproche beaucoup, mais il y a encore quelques recherches à faire pour perfectionner la recette.

Forêt noire     Forêt noire part

Ingrédients

Génoise au chocolat :

– 325 g de farine T65

– 200 g de sucre complet

– 1 sachet de levure chimique

– 1 cuillère à café rase de bicarbonate de soude

– 3 pincées de sel

– 40 g de cacao en poudre

– 50 g d’huile de coco

– 30 cl de lait de soja

– 15 cl d’eau

– 25 ml de jus de citron

Crème chantilly coco :

– 200 ml de lait de coco

– 30 g de sucre complet

– 1 sachet de « chantibio », pour battre une crème en chantilly

– 75 g de tofu soyeux

Garniture : 300 g de confiture de cerise

Nappage :

– 100 g de chocolat à 55 %

– 15 cl de lait de soja

 

Préparation

Pour la génoise chocolatée :

Mélanger les ingrédients secs dans un grand saladier, et les ingrédients humides dans un autre. Incorporer le mélange liquide aux ingrédients secs en mélangeant bien. Puis huiler un moule à gâteau, y disposer la pâte, et faire cuire 35-40 minutes à 180°C. Une fois cuite, laisser la génoise refroidir.

Pour la crème chantilly coco :

Battre vivement le lait de coco avec le sucre et le chantibio (dans notre essai, ça n’est pas bien monté en chantilly, je pense que le lait n’était pas assez homogène : à réessayer avec de la crème de coco, ou d’amande). On a ajouté ensuite du tofu soyeux pour rendre la crème plus onctueuse et épaisse, mais ce n’est peut-être pas nécessaire si la chantilly est bien montée avant.

Montage :

Couper la génoise en 2 dans la hauteur (ou en 3 si elle est suffisamment épaisse). Sur la base de génoise, disposer la confiture de cerise en couche généreuse, puis la chantilly. Recouvrir avec la deuxième partie de la génoise. Pour le nappage, faire fondre le chocolat avec le lait de soja, puis napper le gâteau. Laisser prendre le chocolat quelques instants.

Puis déguster ! Nous avons tout mangé, c’était vraiment très bon !

NB : Si la génoise était plus moelleuse et aérée, elle pourrait monter davantage, ce qui permettrait de faire plus de couches. A réessayer aussi avec des variantes pour la chantilly.

Charlotte chocolat crème de marron

Quoi de mieux qu’une charlotte au chocolat et à la crème de marron pour fêter l’anniversaire d’un gourmand ? Ou pour fêter autre chose. Ou juste par amour du chocolat et de la crème de marron ! 😉

Pour cette recette, nous nous sommes inspirés d’une recette de charlotte figues et chocolat trouvée sur le blog Interprétations Culinaires, et on a adapté la recette à notre goût :

 

Charlotte choco marron 2

Ingrédients

– Pour les biscuits, nous avons utilisé de la génoise maison, découpée en bandes assez fines.

– Pour la garniture crème au chocolat :

200 g de tofu soyeux

100 g de chocolat noir pâtissier

1 tout petit peu de sirop d’agave (nous n’en avions pas mis, mais notre crème au chocolat manquait un peu de sucré… je pense qu’il faudrait ajouter juste un peu de sirop d’agave, même pas une cuillère à café)

– Pour la garniture crème à la châtaigne :

200 g de tofu soyeux

250 g de crème de marron

 

Préparation

Crème au chocolat : faire fondre le chocolat, puis dans un bol, le mélanger au tofu soyeux (bien fouetter le mélange pour qu’il soit homogène et aéré). Réserver.

Crème à la châtaigne : dans un autre bol, bien mélanger la crème de marron et le tofu soyeux. Réserver.

Dans un moule à charlotte (ou un grand saladier, ça marche aussi !!), disposer des bandes de génoise tout autour sur les parois.

Puis verser la crème à la châtaigne dans le fond du moule, et recouvrir d’une couche de génoise.

Ensuite, verser la crème au chocolat, et recouvrir d’une dernière couche de génoise.

Couvrir le moule, et laisser reposer au frigo toute la nuit, ou au moins 4 h. (Nous avions fait notre charlotte un soir, nous l’avons goûtée le lendemain midi, et elle était même meilleure le soir : une charlotte se prépare à l’avance et se repose avant dégustation !)

 

Voici quelques photos, pour donner une idée, mais je trouve qu’elles ne rendent pas bien hommage au bon goût de la charlotte :

Charlotte choco marron 3         Charlotte choco marron 4

 

Et on peut même faire un glaçage, pour rendre la charlotte plus jolie.

(Par contre, le mien – fait avec 20 cl de lait de soja, 2 cuillères à café de fécule de maïs et 5 cuillères à café de sucre glace, et en chauffant le tout – ressemblait plus à une béchamel qu’à un glaçage… Eh oui, c’est le pouvoir magique de la fécule de maïs, quand on la chauffe avec un liquide ! Du coup, je viens d’inventer la béchamel sucrée…)

 

Génoise

J’ai trouvé une super recette de génoise vegan sur VG-Zone, délicieuse seule ou dans d’autres gâteaux !

Génoise

Ingrédients

– 325 g de farine de blé T65

– 200 g de sucre complet de canne

– 11 g de levure chimique (1 sachet)

– 1 cuill. à café rase de bicarbonate de soude

– 3 grosses pincées de sel

– 50 g d’huile neutre (tournesol désodorisée par exemple)

– 30 cl de lait de soja

– 15 cl d’eau

– 25 ml de jus de citron

– 1 cuill. à café d’extrait d’amande amère

Préparation

Mélanger la farine, le sucre, la levure, le bicarbonate et le sel.

Dans un autre récipient, mélanger l’huile, le lait de soja, l’eau, le jus de citron et l’amande amère.

Puis incorporer le mélange liquide au mélange sec, et bien mélanger.

Dans un moule à génoise (carré, 35 x 25 cm), ou bien dans un moule rond, quand on n’a pas de moule à génoise, recouvrir le fond avec du papier cuisson, puis verser la préparation.

Faire cuire au moins 30 minutes à 180°C.

Pendant la cuisson, ma génoise a gonflé, et avec l’épaisseur, je trouvais qu’elle n’était pas très cuite, peut-être que 5 minutes de plus auraient été bien.

Et voilà une délicieuse génoise, au léger gout d’amande et de citron, miam miam !

Carrot cake sans gluten

Voici un gâteau d’hiver qui régale les papilles !

                   Carrot cake

Ingrédients

– 100 gr de farine de riz

– 100 gr de farine de millet

– 180 gr de carottes râpées

– 150 gr de sucre cassonade

– 50 ml d’huile neutre (tournesol désodorisé par exemple)

– 150 ml de lait végétal (j’ai essayé avec du lait de riz)

– 1 sachet de levure chimique (ou son équivalent en bicarbonate. Comme je n’en utilise pas encore, je ne peux pas indiquer de correspondance, car je n’ai pas essayé… En tout cas, il faut quand même pas mal de poudre à lever, pour que le gâteau soit bien moelleux)

– 100 gr de raisins secs (sultanines chez moi)

– 60 gr de noisettes concassées grossièrement (j’aime quand il reste des morceaux croquants !!)

– 2 cuillères à café de cannelle moulue

– 1/2 cuillère à café de gingembre moulu

– 1 pincée de sel

Pour le glaçage : 

– 40 gr de margarine végétale

– 80 gr de sucre glace

– le jus d’une demie orange

Préparation

Râper les carottes et concasser les noisettes (à l’aide d’un hachoir). Réserver.

Dans un saladier, mélanger les farines, le sucre, la cannelle, le gingembre, la levure et ajouter une pincée de sel.

Ajouter l’huile et bien mélanger. Puis ajouter le lait petit à petit, en mélangeant bien (au batteur électrique, pour que la préparation soit bien homogène).

Ensuite, ajouter les carottes râpées, les raisins secs et les noisettes concassées. Bien mélanger.

« Beurrer » le moule avec un peu de margarine ou d’huile. Verser la préparation dans le moule.

Faire cuire 45 minutes à 180°C (planter la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson : si elle ressort sèche, c’est cuit !)

Ensuite, démouler le gâteau et laisser refroidir complètement.

Quand le gâteau est refroidi, préparer le glaçage (ne pas l’appliquer sur le gâteau encore chaud, ça le ferait fondre !) : mélanger la margarine, le sucre glace et le jus d’orange. Appliquer la préparation sur le gâteau à l’aide d’une spatule.

Et c’est prêt ! A conserver plutôt au frais, ou à déguster tout de suite !

Carrot cake part

Remarques : le gâteau est bien sucré, on peut mettre un peu moins de sucre ou ne pas mettre les raisins secs pour un goût moins sucré. Et le glaçage est assez gras : peut-être mettre moins de margarine, ou faire un glaçage plus dur (jus d’orange + sucre glace uniquement ?) A essayer !

Galette frangipane poires

En cette période d’Epiphanie, les galettes fleurissent, et je ne sais pas vous, mais moi aussi j’ai eu envie de galette. Alors pour une fois, je me suis dit que j’allais en faire une moi-même, et que ça ne devait pas être si compliqué !

Après quelques essais, voici la recette à laquelle je suis arrivée :

Part de galetteGalette des rois

Ingrédients : 

– 2 pâtes feuilletées

– 2 poires

– 200 gr de poudre d’amandes

– 135 gr de sucre

– 70 gr de fécule de maïs

– 75 gr de margarine végétale

– 100 ml de lait d’amande

– Quelques gouttes d’extrait d’amande amère

– 1 cuillère à café de sirop d’agave, dilué dans un peu de lait d’amande, pour la dorure

 

Préparation : 

Eplucher les poires, les couper en fines lamelles. Puis les faire dorer à feu moyen dans une poêle avec un peu d’huile (de coco, chez moi), 5 min environ. Réserver.

Dans un saladier, verser la poudre d’amande, le sucre et la fécule. Bien mélanger. Incorporer ensuite la margarine ramollie. Bien mélanger avec les mains, en sablant, jusqu’à ce que la poudre d’amande ait absorbé la matière grasse.

Mélanger le lait d’amande et les gouttes d’extrait d’amande amère, puis incorporer à la préparation. Bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.

Dérouler une pâte feuilletée sur le fond du moule à tarte. Répartir la frangipane sur l’ensemble de la pâte. Si vous souhaitez mettre une fève, c’est le moment ! Pas trop près du centre pour éviter de tomber dessus en découpant la galette… Puis recouvrir avec les morceaux de poires. Enfin, recouvrir le tout avec la 2ème pâte feuilletée, et appuyer délicatement sur les bords, afin de coller les deux pâtes entre elles. Veiller à ce que les bords soient bien collés, puis replier le surplus de pâte sur le dessus.

Badigeonner ensuite du mélange lait d’amande + sirop d’agave, et dessiner des motifs à la pointe du couteau (sans percer la pâte !)

Faire cuire 35 minutes à 180°C, et déguster tiède, c’est encore meilleur !

Alors, qui a eu la fève ?

Edit 2015 : 

J’ai refait cette recette sans cuire les poires au préalable, c’était très bon aussi !

Et pour les ingrédients et les proportions, j’ai juste remplacé les 75 g de margarine par 50 g d’huile de coco, et le sucre par du sucre complet. Miam !

Retour sur les délicieuses bûches de Vegan Folie’s

Je voulais juste faire un petit article sur les délicieuses bûches qu’a proposé Vegan Folie’s en cette fin d’année 2013, notamment pour dire à quel point cette pâtisserie est géniale.

Bûche Vegan Folie's

Dans un souci de rigueur scientifique et d’exhaustivité dans la comparaison, j’ai décidé de goûter les 3 bûches proposées (ce n’était pas du tout par gourmandise, non, non) :

Folie d’or : chocolat noir, crème de marrons, vanille

Folie d’argent : chocolat blanc, poires au sirop, purée de noisette

Folie de bronze : chocolat au « lait », banane, noix de coco

Ma préférée fut la 2ème, mais elles étaient toutes bonnes !! Ça vous a mis l’eau à la bouche ? Moi rien que d’y repenser, ça réveille mes papilles !